Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

La fête de l’Annonciation est celle de la basilique "Sainte Sophie" de Sofia…

Père Anguélov : „La foi qui est en nous depuis des siècles nous aidera à surmonter cette grande épreuve“

Photo: BGNES

La basilique « Sainte Sophie » est l’un des symboles de la capitale puisque l’on retrouve sa silhouette jusque dans les armoiries de la ville. Son nom, qui signifie « Sainte sagesse divine » a en effet donné son nom à la capitale. Aux dires du père Anguel Anguélov, c’est le jour de l’Annonciation qui est sa fête et non pas le 17 septembre, fête votive de Saint Sophie et de ses trois filles, Foi, Amour et Espérance…

La basilique, dédiée à Jésus-Christ, a sa fête le jour de l’Annonciation, le 25 mars, lorsque l’Ange Gabriel se présente à Marie pour lui annoncer la bonne nouvelle, celle de l’immaculée conception. 

Photo: bulgariatravel.org

Sinon, la basilique « Sainte Sophie » est un des plus anciens chefs-d’œuvre de l’architecture des Balkans. Le père Anguel nous en dit plus :

„La basilique, telle que vous la voyez aujourd’hui, est érigée à la fin du Ve-début du VIe siècle. Sa première version date du IIIe siècle, à l’époque des grandes persécutions des chrétiens sur nos terres et dans l’Empire romain. Les vestiges qu'on y a découverts sont constitués de 50 des quelque 100 tombeaux datant des 3ème et 4ème siècles, étudiés jusqu’à présent. Tout est parti, en fait, d’un martyrium – ce lieu où repose un martyr, et qui a nécessité la construction d’un nouveau lieu de culte à un moment donné. On l’a ensuite agrandi en direction de l’ouest pour en faire la nef centrale de l’église. Cette première église a donc servi de base à la construction d’une autre, plus vaste, car l’église aux dimensions trop modestes ne répondait plus aux besoins des fidèles. Petit à petit, un nouvel édifice a été érigé, auquel on a ajouté une nef septentrionale et méridionale. Ensuite, on en rajouta encore une, avant l’actuelle.

La basilique est emblématique pour la capitale et l’on considère qu’au XIVe siècle, elle donne son nom à la ville, aujourd’hui capitale de la Bulgarie. A l’époque du Deuxième royaume bulgare /XIIe – XIVe siècle. 1185 – 1396), Druster /actuelle ville de Silistra/ qui était le centre du patriarcat de l’Eglise orthodoxe bulgare est attaqué et pillé, et les fonctions de principale église de l’évêché sont attribuées à « Saint Sophie », ce dont témoignent les fresques du XIIe siècle, soulignant son rôle majeur pour l’église orthodoxe bulgare.

Photo: wikipedia

„Pendant la période ottomane, l’église est transformée en mosquée. Après les deux grands tremblements de terre de 1818 et 1858, les musulmans l’abandonnent car ils pensent qu’elle ne bénéficie plus de la bienveillance d’Allah. A la Libération, en 1878, l’église est en ruines. On parle même de la démolir complètement. Mais c’est trop onéreux  et c’est à cela que nous devons sa préservation et même sa restauration plus tardive. Depuis 1998, elle accueille de nouveau les fidèles.“

Photo: archives

Depuis quelques années, un musée souterrain est aménagé sous les fondations de la basilique, où l’on peut voir les vestiges de son passé qui alterne les périodes de destructions et de reconstruction. Les tombeaux romains, les mosaïques en couleur avec leurs éléments floraux, géométriques et les croix attirent l’attention des visiteurs. Une maquette de l’ancienne Serdica est également exposée, qui illustre parfaitement les différentes strates archéologiques de la bâtisse. 

En ce jour de l’Annonciation, le père Anguel a voulu s’adresser aux fidèles et au public de Radio Bulgarie : 

Photo: Diana Tsankova

„En ces jours d’épreuve, il y a un seul message à passer. Les temps sont difficiles, certes, et j'ignore si nous autres, Bulgares, en sommes pleinement conscients. Mais nous devons faire preuve de discipline et de rigueur, décupler notre sens des responsabilité à l’égard de nous-mêmes et des autres… Et surtout gardons la foi, celle qui nous a portés au fil des siècles et qui nous a permis de survivre. C’est le moment d’avoir la foi et le sens des responsabilités, ne l'oubliez pas…“

Photo: BGNES


Tous les articles

L’Eglise „Saint Georges“ d’Oréchets, excellente destination pour les pèlerins !

Bien qu’assez modeste de l’extérieur, l’église « Saint Georges » qui se situe au village Oréchets de la municipalité de Bélogradtchik (Bulgarie du nord-ouest) illumine depuis déjà siècles le regard de chaque personne ayant franchi..

Publié le 22/03/20 à 08:20

3 joyaux de l’architecture méritent le détour à Véliko Tirnovo…

La ville de Véliko Tirnovo a une place spéciale dans le cœur de chaque bulgare. De nos jours encore, elle réussit à sauvegarder et à préserver vivante la mémoire historique de la grandeur de cette capitale du Royaume royaume bulgare. Même..

Publié le 18/03/20 à 11:14

Le Musée d’histoire de la médecine de Varna fait la part belle à la paléontologie…

En 1958, la bienfaitrice bulgare Paraskéva Nikolau fait don à la ville de Varna de 25 mille roubles en argent pour la construction d’une « maison de traitement de malades, d’orphelins et de personnes âgées ». Grâce à son œuvre fortement..

Publié le 17/03/20 à 10:54