Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Les archives de Pleven immortalisent des souvenirs du passé

| Modifié le 22/05/20 à 12:25
Le parc « Kaïlaka »

Environ deux millions de négatifs de photographies dont nous avons hérités grâce à l’ancienne entreprise « Photographie bulgare » sont conservés dans les  archives de l’Etat. Les pellicules en noir et blanc ont immortalisé des moments de la vie en Bulgarie socialiste et c’est aux experts en la matière de les sortir afin que soit évaluée leur valeur historique.

Une démarche dans cette direction a déjà été faite par les archives d’Etat de la ville de Pleven (Bulgarie du nord), les experts ayant notamment visualisé sur vinyle une partie de leur patrimoine photographique qui est actuellement intégré à l’exposition « Souvenir positifs des vieux négatifs ». Dans le hall de l’agence d’Etat des « Archives » de la capitale sont exposés 25 tableaux qui permettent de connaître le visage varié de la ville – architecture et aménagement, affaires militaires, industrie, tourisme, santé, culture, sport. Etant donné que n’y sont pas utilisés uniquement des pellicules de la « Photographie bulgare » mais aussi d’archives privées, la période qui est présentée couvre notamment les années avant le changement du système politique.

Marinéla Yordanova, chef des archives de Pleven, s’arrête devant certains tableaux ayant conservé des moments significatifs pour la ville. On y peut voir par exemple sur une place centrale le panneau avec les photographies d’intellectuels de la région de Pleven, connus pour leur talent, à savoir : l’acteur Guéorgui Partsalev, les chanteurs d’opéra Assen Sélimski, Mikhaïl Popov, les écrivains Dontcho Tsontchev et Luben Dilov, le compositeur Boyan Ikonomov.


C’est une vue du centre de Pleven en 1956 – raconte Marinéla Yordanova.


Suit une photographie extraordinaire, datée de 1943, présentant la prestation de serment de fidélité envers le Tsar Siméon II. Parmi les particularités de la ville se trouve aussi le parc « Kaïlaka », alors que dans le secteur « santé » est présentée une pharmacie des années 40 du siècle dernier qui n’existe plus.


Le développement culturel de la ville est présenté via le théâtre et l’opéra, ainsi qu’à travers l’Ensemble folklorique du Nord. Nous ne pouvons pas non plus passer sous silence les défilés si caractéristiques de cette période, ainsi que tout ce qui est typique pour la vitiviniculture, la mode, les coiffures. Une intéressante photographie montre par exemple comment l’institutrice de l’Ecole maternelle inculque aux enfants à remercier Dieu pour la nourriture qu’il leur offre.


Nous apprenons également qu’à Pleven il y a eu à l’époque un aéroport, que l’industrie y avait été très bien développée, ce dont témoignent l’usine de tabac, une installation sous vide et l’Association des industriels de 1943. L’exposition se termine par des photos de jeunes brigadiers, ainsi que par l’image du célèbre hôtel « Balkantourist ».


Selon Mikhail Grouev, président de l’Agence d’Etat des « Archives », dans les divisions régionales sont également conservées de très nombreuses photographies dont la numérisation permettra de garder et de promouvoir le patrimoine du passé.

Tout cela est une source inestimable de documents sur la vie socio-politique, culturelle et économique de la Bulgarie dans la période du socialisme – déclare Mikhaïl Grouev – Bien qu’étant très variée de point de vue idéologique, car ayant été utilisée principalement pour de la propagande, nous avons décidé de présenter cette source historique à l’opinion publique bulgare. Le premier pas dans cette direction qui était de sortir au grand jour ces archives est déjà fait via la numérisation de 400 mille copies de contacts, la deuxième démarche se traduisant par le projet de mes collègues de Pleven. J’espère que ces archives seront également présentées dans les écoles lors des classes d’histoire.

Photos: Diana Tsankova

Tous les articles

La fanfare de la garde nationale : tradition et modernité

Le 31 mai 2001 est la date à laquelle sur ordre du ministre de la Défense une des marches militaires les plus aimées de Bulgarie est officiellement promue hymne national de l’armée bulgare. Le texte est écrit par le..

Publié le 31/05/20 à 06:15

Les championnes de l’ensemble de majorettes „Mystère“ à la conquête du monde…

Être majorette n’est pas seulement manier avec habileté pompons et bâton. C’est un sport à part entière qui emprunte beaucoup d’éléments à la gymnastique rythmique et qui, tout comme elle, fait courir des risques physiques. Et justement..

Publié le 29/05/20 à 19:54

Parvomaytsi célèbre le saint patron des boulangers...

Le village Parvomaytsi se trouve dans la region de Stara Zagora /Bulgarie du Sud/, connue pour la richesse de sa nature et par l’hospitalité de ses habitants qui sont heureux de vivre le long de la rivière Yantra. Fondé en..

Publié le 28/05/20 à 09:44