Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Mesures socio-économiques urgentes du gouvernement contre la crise

Photo: BGNES

Le jour de l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l‘état d’urgence, le gouvernement a annoncé un paquet de mesures socio-économiques urgentes d’un montant de 2.3 milliards d’euros

250 millions d’euros seront destinés à la santé publique, aux forces de l’ordre et aux forces armées. L’Etat garantira les crédits pour le business grâce à une augmentation de 250 millions EUR du capital de la Banque bulgare de développement ce qui permettra aux milieux d’affaires d’emprunter des crédits d’une valeur totale d’environ 1 milliard d’euros. L’Etat garantira également des crédits express à la consommation sans intérêts jusqu’à 760 euros en faveur des travailleurs en congé sans solde mais qui font toujours partie du personnel des entreprises. Le montant de cette enveloppe est environ 100 millions d’euros. Les paiements des impôts sur les bénéfices des firmes sont reportés jusqu’à la fin du mois de juin ce qui signifie un manque à gagner pour le budget de 300 millions EUR. Des primes pour Pâques de l’ordre de 25 millions d’euros sont également prévus pour les retraités touchant les pensions les plus faibles.

"Les dépenses pour les aides à l'emploi dans les secteurs touchés sont à 60% à la charge de l’Etat et 40% pour l’employeur”, a annoncé le Premier ministre Boyko Borissov lors d’une conférence de presse extraordinaire hier en soulignant que ces aides s’élèveront à quelques centaines de millions d’euros. Le gouvernement reste fidèle au principe exigeant de sauver la vie des seniors et le travail des jeunes, a relevé le Premier ministre.

Dans l’ensemble, les observateurs estiment que les nouvelles mesures sont justifiées et adaptées à la situation dans le pays. Mais certains des experts restent sceptiques quant aux possibles résultats de ces mesures. Selon le directeur de l’influent Institut d’économie de marché Krassen Stanchev, ces mesures n’auront des effets positifs que pendant trois mois seulement.

Le tourisme, une des branches les plus touchées par la crise du COVID-19, dispose de suffisamment de réserves, a expliqué Boyko Borissov, selon lequel c’est la saison touristique estivale qui est le plus menacée. « Pas de panique », a-t-il insisté en rappelant que les opérateurs économiques et les personnes physiques ont sur leurs comptes en banque des dizaines de milliards d’euros. « Pour le moment il n’est pas nécessaire de contracter de nouveaux emprunts. Nous pouvons tenir environ deux mois », a expliqué le Premier ministre.

Dans ce contexte, la Chambre bulgare de commerce et d’industrie a publié une analyse de la situation économique dans le pays. Selon cette étude, 12% des entreprises bulgares ont cessé leurs activités, 100 000 personnes recevront des aides de 60% de leurs salaires de la part de l’Etat. Le plus grand problème actuellement pour le business c’est le transport des marchandises et des matières premières sur les corridors routiers européens pour ne pas créer des difficultés pour l’import et l’export – 96% des compagnies partagent cet avis. "C’est un élément d’importance cruciale pour que l’économie du pays puisse fonctionner normalement”, relève la Chambre de commerce et d’industrie.

Selon des évaluations d’experts, la Bulgarie dispose de réserves financières de l’ordre de 3.6 milliards EUR et ces réserves pourraient être utilisées pour aider en cas de nécessité le business. Ceci sera probablement insuffisant et il faudra emprunter de nouveau sur les marchés financiers. Cette perspective n’est pas si préoccupante, étant donné l’endettement extrêmement faible du pays. Mais tout dépendra de la durée et de l’ampleur de la crise qu’aucun expert sérieux n’ose prévoir. Quant aux mesures actuelles du gouvernement, elles semblent justifiées, raisonnables et dans la bonne direction.



Tous les articles

Boyko Borissov, Ursula von der Leyen et Charles Michel

Sofia cherche des moyens de désamorcer la crise migratoire dans les Balkans…

Depuis quelques jours, le gouvernement bulgare et son premier ministre en personne cherchent par tous les moyens à faire face au nouvel afflux de migrants qui se dirigent vers l’Europe. En pleine fête nationale, à Sofia sont arrivés la présidente..

Publié le 04/03/20 à 12:50

La Bulgarie se prépare à faire face à une pression migratoire

Dans un contexte de craintes de l’arrivée d’une nouvelle déferlante de migrants depuis la Turquie en direction de l’Union européenne, le premier ministre bulgare Boyko Borissov a déclaré que pour l’instant, tout restait calme à la..

Publié le 02/03/20 à 12:45

Sofia insiste pour que l’UE ne tarde pas à entamer les pourparlers d’adhésion de l’Albanie et la Macédoine du Nord

A l’occasion de la conférence „De Salonique à Zagreb“, organisée par le ministère grec des Affaires étrangères à l’appui de la perspective européenne des pays des Balkans occidentaux, la cheffe de la diplomatie bulgare Ekatérina Zahariéva a..

Publié le 25/02/20 à 12:48